voyance

La voyance dans notre monde moderne

Partagez

La vie de l’homme est rythmée par un ensemble de difficultés qu’il doit à tout moment tenter de surmonter autant qu’il peut pour avoir confiance en soi. Si la plupart de ces difficultés humaines relèvent du rationnel, c’est – à – dire de tout ce qui est visible, force est de reconnaître que bien d’autres problèmes ont des sources mystiques, immatérielles.

Et, confronter à cette dernière catégorie, l’être humain n’a de choix que de recourir à une entité spirituelle qui sera chargée de décrypter ou de résoudre les mystères qui dépassent son entendement. Si l’on observe les réactions de l’homme face aux difficultés surnaturelles, il apparaît que le choix de la personnalité spirituelle de secours est guidé par l’appartenance religieuse (ou son absence) et dépend fortement de l’environnement social.

Les ‘’croyants’’ ou adeptes des religions traditionnelles, obéissent à des hiérarchies spirituelles (Imam, Prêtre, Archange, Anges, Saints…), ‘’Les non-croyants’’ ou athées, préfèrent s’en remettre à une autorité capable de communiquer avec des divinités, leurs  Ancêtres ou Dieu lui-même. Autrement dit, l’athée sollicite la voyance d’une personne qu’il suppose inspirée par Dieu. Nous allons analyser le phénomène de la voyance et la manière dont elle est perçue dans notre société moderne actuelle. En d’autres termes, quelle est la perception de l’homme moderne sur la médiumnité ?

L’APPROCHE MODERNE

* Une pratique trop souvent décriée

La faculté de voir ce qui ne peut être perçu par le commun, à savoir dire l’avenir par exemple, est une aptitude qui de nos jours est sujette à contestation. De par son caractère réel ou par son acquisition, quel que soit le milieu : religieux, scientifique ou intellectuel. En général, quand on sonde les convictions couramment partagées sur le sujet, l’on se rend compte que la plupart des gens ont une perception négative, souvent même orgueilleuse ou teintée de mépris. Pendant que certains d’entre eux soutiendront que la voyance est absolument inutile et l’inférieure face à l’autorité spirituelle de leur prophète, prêtre ou imam. D’autres mettront en avant la toute supériorité des sciences, rationnelles capables de tout expliquer. N’oublions pas ceux qui ont un avis tranché sur la question, ces radicaux qui clament haut et fort que les voyants ne sont que des menteurs, pour ne citer que ces trois catégories.

De prime abord, que devons-nous penser de tout cela ? Si nous tentons une analyse objective sur la voyance dans sa pratique sur notre vie de tous les jours, le constat que l’on peut faire c’est que ce corps de métier est la proie de préjugés trop souvent défavorables. La voyance ne saurait se limiter à une connaissance démoniaque comme beaucoup l’affirment au quotidien en référence parfois à des textes dits ‘’sacrés’’, elle peut être une faculté spirituelle que peut posséder une personne tout naturellement et de façon tout à fait positive. Et comment ?

* Pourquoi consulter un voyant ?

Plusieurs raisons peuvent vous emmener au moins une fois dans votre vie à consulter un voyant. Vous avez besoin d’être éclairé sur une situation complexe ? Vous avez besoin d’assurance pour votre développement personnel ? Ou vous souhaitez obtenir des renseignements sur votre avenir ? La voyance est un art divinatoire qui fascine tant qu’il est l’objet de controverses. Toutefois, il faut un minimum de prérequis et de connaissance si vous voulez en tirer le meilleur parti. Pour une première approche réussie vous avez la possibilité de vous adresser à un cabinet de voyance sérieux tel que Voyance Alice https://voyancealice.com/blog, qui vous propose de tester ses services pendant une première consultation téléphonique.

LES ARGUMENTS EN FAVEUR 

* Le caractère naturel de la voyance

Qui parmi nous, n’a jamais vécu dans sa vie, l’expérience de parler spontanément d’une personne ou de penser instinctivement à elle et de la voir arriver quelques instants plus tard ? Expérimenter ce genre de situation est au fond, faire de la voyance de façon complètement inconsciente, c’est pouvoir prédire sans préméditation, le futur proche. En d’autres termes, toute personne serait prédisposée à la voyance, elle serait inhérente à nous tous. Comment ne pas par conséquent, admettre qu’une telle propension soit plus développée chez certains hommes qui deviendraient de fait des voyants ? Y a-t-il forcément un aspect satanique rattaché à cet acquis tout à fait naturel ? Manifestement, non.

Le voyant est capable mentalement de saisir ou de recueillir des informations sans l’utilisation de ses cinq sens. On pourra dire qu’il possède un sixième sens. Ce don lui permet d’anticiper l’avenir et par conséquent de savoir ce qui va se produire… ou du moins de le prétendre. Car à ce jour, aucune étude n’a véritablement permis de démontrer l’existence réelle de ce don… Ce qui est absolument logique, de par sa nature on ne peut ‘’prouver’’ un don. La voyance peut s’apparenter à la discipline de la  parapsychologie rejetée par le monde scientifique, même si de façon officieuse elle est l’objet d’étude en milieu universitaire depuis plus d’un siècle maintenant, aux Etats-Unis par exemple. L’idéal, si vous souhaitez consulter un voyant, c’est tout d’abord d’y croire…

La voyance ‘’saine’’ pourra se manifester en utilisant le canal des rêves. En effet, plusieurs personnes, les femmes en particulier, ont cette capacité de voir à travers le rêve ce qui va se produire. Elles ne sont pas rares, celles qui en font l’expérience au quotidien, dans notre entourage et qui pour certaines d’entre elles sont persuadées que leur « songe » va se réaliser à coup sûr. Cela n’est pas sorcier n’est-ce pas ? Voilà un argument qui montre bien que la voyance peut être innée en chacun de nous, et donc sans logique extérieure à l’être.

* La nécessité de la voyance

Dans certaines cultures, des conflits entre des inconnus, ou entre des personnes qui sont de la même famille sont finalement résolus par l’entremise de la voyance. C’est aussi le cas pour les difficultés que l’on rencontre au quotidien (problèmes de santé, affectifs, professionnelles…). Ces situations qui font partie de la vie courante, sont souvent ignorées par les détracteurs de la voyance. 

De plus, l’on est confronté au quotidien à des problèmes qui relèvent du spirituel, qui ne peuvent uniquement être résolu par la prière, mais qui finalement trouvent leurs solutions quand l’individu a recourt à la consultation d’un voyant. Ainsi, la voyance est d’une utilité indéniable dans notre société, n’en déplaisent à tous les incrédules, scientistes avertis, toujours prompts à nier les évidences, où à se complaire dans une approche intellectuelle vaine pour interpréter certaines situations.

Certaines personnes, spontanément consultent des voyants dans leur vie au quotidien, soit avant une rencontre professionnelle importante, un investissement considérable, ou tout simplement pour un voyage sans pour autant, que cela fasse d’eux des satanistes en puissance. De plus, Dieu n’a pas cessé d’exaucer leurs prières, pourquoi donc cette attitude qui consiste à se détourner de ce qui peut nous être utile ?

La prédiction de l’avenir, retrouver l’être aimé, lever le voile sur l’invisible sont des intrigues courantes à l’être humain. Les hommes ont toujours voulu savoir ce qui allait leur arriver. Pourtant, par le passé, l’interprétation des cartes, l’étude des astres ou les pratiques divinatoires étaient assimilées à de la sorcellerie. Chaque année en France 10 millions de personnes sollicitent l’aide d’un voyant.

 


Partagez

Commentaires

avatar